La Nichiren Shu

FotoBevenutoSito

Rév. Shoryo Tarabini

 

La Nichiren Shu est l’école bouddhiste fondée personnellement par le Maître bouddhiste, prophète et réformateur religieux Nichiren (1.222-1.282) le 28 avril 1.253. Il enseigna la doctrine selon laquelle le Sutra du Lotus représente le point culminant et le cœur de la doctrine authentique de tous les enseignements du Bouddha Shakyamuni, le fondateur du Bouddhisme.

Notre foi en cette doctrine s’affirme par l’étude du Sutra du Lotus, par notre récitation quotidienne de l’Odaimoku ou Titre (Sacré) de Namu Myoho Renge Kyo (Adoration au Livre du lotus de la vérité parfaite), par la méditation, par l’étude de tous les principes fondamentaux du Bouddhisme et des écrits de Nichiren Shonin. Grâce à notre pratique quotidienne, nous nous connectons à notre nature innée de la Bouddhéité que tout être sensible possède. Cela nous permet de vivre heureux, satisfaits et tranquilles tout en tendant à l’Illumination de Bouddha.

De plus nous croyons que Nichiren Shonin est un Grand Bodhisattva, envoyé à point nommé par le Bouddha comme messager pour tous nous aider à cultiver notre nature de Bouddha, une qualité inhérente à tous les êtres, et à établir un mode de vie compatible avec les vérités éternelles prêchées par le Bouddha Shakyamuni.

La Nichiren Shu aujourd’hui est une confédération de la plupart des lignées principales qui se sont développées pendant plus de sept siècles d’histoire, descendant des premiers disciples de Nichiren Shonin. Le temple principal de la Nichiren Shu, Kuonji, est situé sur le mont Minobu, préfecture de Yamanashi au Japon où Nichiren passa les huit dernières années de sa vie et où se trouve sa tombe funéraire. Il est considéré comme le temple le plus sacré par la Nichiren Shu, et de nombreux croyants d’autres organisations se référant aussi à Nichiren y font des pèlerinages réguliers. Le Kuonji abrite une université bouddhiste ainsi que le monastère Shingyo Dojo où se déroulent les trente-cinq derniers jours de formation, d’étude et de remise de certification aux nouveaux prêtres et religieuses de la Nichiren Shu. Le siège administratif de la Nichiren Shu est situé à Ikegami Honmonji dans le sud de Tokyo, le temple où Nichiren décéda en 1.281. Il gère plus de 5.300 temples au Japon et à l’étranger.

La Nichiren Shu se propagea en dehors du Japon après la disparition de notre fondateur en 1.282. D’abord sur le continent asiatique grâce à Nichiji Shonin, disciple du Fondateur. S’en suivit une seconde vague de propagation six siècles plus tard grâce à de nombreux prêtres et croyants qui débuta il y a plus de cent ans à Hawaii et en Amérique du Nord. La phase suivante vit l’établissement de temples en Asie et au Brésil au cours du siècle dernier, et en Europe à partir des années 1.990. Aujourd’hui, il y a trois temples en Europe: au Royaume-Uni, en Allemagne et en Italie.

Le Temple Renkoji est à la fois un refuge spirituel et un dojo pour l’ensemble de ses membres, fidèles et amis intéressés par l’apprentissage sincère des enseignements du Bouddha Shakyamuni Eternel: s’y déroulent la pratique quotidienne et l’étude, sous l’autorité spirituelle d’un prêtre certifié par la Nichiren Shu. Nous sommes heureux d’y accueillir des visiteurs à tout moment. Rejoignez-nous dans notre temple pour éprouver la joie de l’enseignement du Bouddha, y acquérir la tranquillité, étudier et apprendre comment progresser dans votre vie, nourris par une pratique bouddhiste très riche et pragmatique.

 

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :